[page d'accueil] [retour messages, FAQ et réponses] | @

Message ou FAQ

 

Une grand-mère folle furieuse

Juin 2005

Je viens de visiter votre site et je comprends pourquoi notre famille se trouve dans la situation dans laquelle elle est. Votre site n'est pas un site d'information, c'est un site d'incitation à la manipulation.
Je suis une grand-mère folle furieuse, parce que, grâce à votre site, 3 de ses petits enfants sont en danger avec une mère malade mentale qui s'est rpétendue battue par sa belle famille et a emmené dans ses délires mensongers trois petites filles.
Nous avons droit à tout : notre fils, prétendument, bat sa femme depuis 13 ans, nos petites filles sont déclarées battues, nous sommes déclarés violents alors que c'est faux.
La personne qui a tout fomenté a reporté sur nous ses propres actes : lancé de vaisselle dans la maison, colères, hystérie, manipulations, etc...
Peut-être avez-vous une solution pour aider les victimes des manipulateurs ?
Merci

Madame,
Notre site donne de l'information. Il permet à certaines personnes de s'exprimer et de rentrer en contact avec d'autres. Il n'est et ne rend pas la justice.
Nous n'incitons en aucune manière à la manipulation.
Je ne sais pas de quelle situation vous vous voulez parler.
Certaines personnes, hommes ou femmes, tentent d'instrumentaliser ou manipuler d'autres dans le cadre de conflits, nous ne servons pas cette cause-là.

Cordialement,
Yves LAMBERT

Bonsoir Monsieur,
Vous ne servez peut-être pas la cause des manipulateurs et des monteurs d'histoires sordides.
Toujours est-il que votre site d'information est monté de telle façon qu'un esprit dérangé y trouve tout ce qui lui faut pour nuire grâce à tous vos conseils. D'une part, cela me hérisse de voir que l'on fasse tant de cas des "femmes battues" ; il y a des hommes battus également ; pourquoi les passe-t-on sous silence ?
Ma belle-fille colérique, hystérique, manipulatrice et malade mentalement, grâce à toute votre documentation, s'est déclarée femme victime de violences familiales, alors que nous sommes une famille tout à fait honorable. Mon mari et l'un de mes fils risquent la correctionnelle s'ils ne parviennent pas à démontrer que notre belle-fille a fait un plainte mensongère (outrage à magistrat). Mon autre fils risque, lui aussi, la correctionnelle, alors qu'il a toujours dit amen à tous ses caprices.
Elle est partie dans un des foyers dont vous diffusez la liste, alors qu'il n'y en a pas tant que cela pour les femmes réellement battues, prendre la place de l'une de ces femmes. Elle y a emmené ses filles, les a montées contre leur père et nous-mêmes alors que nous les avons choyées ; Elle refuse de laisser les filles parler à leur père.
Je renouvelle ma question : Avez-vous des solutions pour nous aider à faire éclater la vérité ? Je ne demande pas la justice ; je demande seulement comment contrecarrer vos conseils.
Une grand-mère en colère et écurée

Bonjour,
Les hommes battus ont une place dans notre site, la preuve est ici : http://www.sosfemmes.com/points_de_vue/sujets/02_hommes_battus.htm
Vous ne pouvez donc pas nous accuser de les passer sous silence.
Ceci étant posé, les statistiques sont claires : le rapport du professeur Henrion - février 2001 - révèle que, sur 652 femmes victimes d'homicides entre 1990 et 1999 sur Paris et sa proche banlieue, la moitié a été tuée par leur mari ou leur compagnon. La moitié ! Il n'en est rien dans l'autre sens ! Ce ne sont même pas 1 % des hommes victimes d'homicides qui sont victimes de leur compagne.
Pour ce qui est des poursuites pénales, vous commettez une autre erreur : au pénal en France, ce n'est pas à la personne accusée de produire les preuves de son innocence mais au procureur de la République de produire les preuves de la culpabilité de la personne qu'il accuse sur la base de la plainte de la victime. C'est très différent.
Ce n'est pas notre documentation qui a pu rendre votre belle-fille colérique, hystérique, manipulatrice et malade mentalement, à supposer qu'elle le soit. L'information est un droit dans un pays démocratique.
Dernière chose : les belles-mères ne savent à peu près rien de ce qui se passe réellement dans les couples de leurs enfants et la plupart des hommes violents sont très appréciés par le reste de leur entourage. Je ne peux exclure la possibilité que votre belle-fille dise la vérité : la justice tranchera.
Cordialement,
Yves LAMBERT

[page d'accueil] [retour messages, FAQ et réponses] | @